Histoire : 2021, bicentenaire de la mort de Napoléon

  • Après le succès d'Histoires d'oeils, Philippe Costamagna applique sa science d'historien de l'art et du goût à quelqu'un que l'on n'aborde jamais sous cet angle : Napoléon. Dans ce premier livre sur la question, il aborde à la fois le Napoléon intime et le Napoléon public par ses goûts, tous ses goûts, et parfois ses dégoûts.
    Quel était le goût de Napoléon en matière de mobilier ? De vêtements ? De littérature ? De théâtre ? De peinture ? De cuisine ? De femmes ? Parmi la quantité de détails et d'anecdotes sur le général, Premier consul, empereur des Français et exilé le plus célèbre du monde, on découvrira sa passion pour les rougets, mais aussi pour les vers de Corneille, qu'il se faisait réciter par des acteurs, pour la couleur mauve dont il a fait tapisser le palais de l'Elysée, ou encore pour le jeu de barres (une variante du chat-perché). Et chaque fois, en plus de ces goûts, sa décision bien à lui de vouloir les imposer à tous, parfois pour notre plus grand bien, comme quand il a peuplé Paris de fontaines.
    Derrière la légende des canons et des conquêtes, des cavalcades et des codes, voici la vérité d'un homme qui s'est profondément révélé par ses choix esthétiques. Ce passionnant Goûts de Napoléon est un trésor d'anecdotes méconnues et une mine d'informations inattendues sur un des grands hommes de l'histoire de France.

  • Créée le 25 décembre 1799, la secrétairerie d'État impériale fut un organe vital de l'Empire, rouage incontournable d'une administration qui préparait les prises de décision de Napoléon Ier et dont les archives constituent aujourd'hui un véritable trésor iconographique. À l'occasion du bicentenaire de la mort de l'empereur, une exposition présentée aux Archives nationales rend accessibles ces documents figurés : plus de 100 plans, dessins, cartes, lettres et décrets parfois signés de la main de l'empereur, restaurés puis numérisés grâce à une souscription lancée en 2017 en partenariat avec la Fondation Napoléon, sont pour la première fois montrés au public et dans ces pages.
    Dessins de broderie, projets d'aérostats, plans techniques, cartes de départements et de régions, délimitations de territoires, projets de ponts et tracés de routes, schémas de fortifications, dessins d'architecture : des documents exceptionnels, finement exécutés, aux dimensions parfois impressionnantes (dans cet ouvrage, la carte hydrographique du Rhin est reproduite sur un dépliant de 6 pages), à découvrir pour leur intérêt tant historique que graphique et artistique. Sans nul doute ils sont le reflet des conquêtes impériales, qu'elles soient symboliques ou bien réelles, et nous dévoilent une partie méconnue du génie de Napoléon.

    2021 : bicentenaire de la mort de Napoléon Ier.

  • Secrets d'histoire : Napoléon Nouv.

    Chef de guerre légendaire et grand réformateur de l'État, Napoléon a marqué durablement la France est ses institutions et, au-delà, toute l'histoire européenne. Empereur des Français, il donne un souffle politique nouveau au lendemain de la Révolution. C'est aussi un amoureux passionné qui forme un couple hors norme et fusionnel avec Joséphine de Beauharnais. Mais c'est la guerre, sa plus grande passion qui conduira ce fils de Corse à sa perte et à l'exil.

  • Napoléon comparait sa vie à un roman. Il en fut le héros et l'auteur. Seul ce roman nous reste. Depuis deux siècles, il continue à s'écrire sans lui. Et avec lui se perpétue ce « songe immense mais rapide comme la nuit désordonnée qui l'avait enfanté » dont parlent les Mémoires d'OutreTombe. Chateaubriand dit de Napoléon : « Il n'a pas fait la France, la France l'a fait. » Mais peutêtre la France, au fond, Napoléon l'a-t-il faite par sa défaite autant que par ses victoires. Car, outre des institutions et des lois qui existent toujours, le vide qu'il laisse a duré plus longtemps que le monument qu'il avait édifié et dont ne nous demeurent que des vestiges et des symboles. Le soleil qui s'était levé à Austerlitz, écrit Hugo, se couche sur Waterloo. Avec le romancier des Misérables, les plus grands écrivains du passé sont venus visiter la légende obscure et éclatante sous la forme de laquelle, pour notre présent, cette histoire reste encore vivante. Philippe Forest interroge l'aventure de cet homme, et de la France qu'il a faite, au miroir littéraire de l'épopée dont il nous a légué l'impérissable souvenir.

  • Charles Bonaparte est né Charles Napoléon : dans un acte politique, somme toute révolutionnaire et on ne peut mieux accordé à ce qu'avait fait le fondateur de sa dynastie, l'empereur Napoléon, il a changé de nom, devenant Charles Bonaparte. Non seulement cela, mais, normalement chef de la famille, prince Napoléon et destiné à devenir Napoléon VII si se produisait une restauration de l'Empire, il renoncé à toute prétention dynastique. Et tout cela par amour de la liberté. La liberté Bonaparte.Dans La Liberté Bonaparte, il mêle de passionnants souvenirs personnels de fils d'une famille princière qui a « fait mai 68 » et s'est engagé en politique, au Parti socialiste puis au MODEM, loin d'une filiation napoléonienne l'autoritariste, suivant tout au contraire un engagement Bonaparte (plus que bonapartiste) de la liberté : « Le destin m'a fait naître dans une famille qui a marqué l'histoire. [...] Je pensais être une exception, mais j'ai découvert que beaucoup de Bonaparte avaient connu le même goût pour la liberté. » Il dresse un inventaire subjectif et très politique de l'héritage napoléonien, le meilleur, celui des Bonaparte libéraux, tels Lucien, « Plon-Plon », son ancêtre, cousin germain de Napoléon III, Marie Bonaparte... La fidélité à l'idée de liberté structure l'itinéraire de ce Napoléon qui a changé de nom. Lui faisant rejeter le conservatisme de son milieu familial, elle l'a mené à la mairie d'Ajaccio où, maire-adjoint, il a tourné les racines corses de l'histoire napoléonienne vers le futur, à un poste d'administrateur des Nations Unies au Nigéria, et bien d'autres aventures.Une vision du monde délivrée du poids du mythe et soucieuse de transmettre l'éthique de la liberté pour mieux penser la politique de demain.

  • Laissez-vous guider : sur les pas de Napoléon Nouv.

    Stéphane Bern et Lorànt Deutsch vous emmènent sur les pas d'un des plus grands personnages de l'histoire de France : Napoléon Bonaparte.
    200 ans après sa mort, celui qui fut Empereur des Français, est devenu une figure légendaire qui passionne toujours autant. Vous allez découvrir le destin exceptionnel de ce jeune militaire venu de Corse, parvenu au sommet grâce à son inépuisable énergie et un génie visionnaire...
    Un personnage controversé, à la fois despote et avant-gardiste, dont la chute fut aussi rapide et brutale que l'ascension irrésistible et flamboyante.
    De Paris, où il rencontra l'amour de sa vie, Joséphine, à l'île d'Aix, d'où il s'embarqua pour l'exil, nos illustres guides font revivre les lieux aujourd'hui disparus qui ont jalonné ce parcours extraordinaire...

    LAISSEZ-VOUS GUIDER SUR LES PAS DE NAPOLÉON, COMME VOUS NE L'AVEZ JAMAIS VU !

  • Moi Napoléon est le premier roman graphique consacré à l'empereur des Français. Exilé à Sainte-Hélène, Napoléon revient sur les grands épisodes de sa vie, au fil d'un vibrant monologue intérieur : de sa naissance à Ajaccio à sa chute à Waterloo, en passant par son sacre et ses grandes batailles.

    Cette confession fictive, appuyée par une solide documentation historique, est mise en scène par des illustrations qui revisitent l'iconographie impériale à travers l'univers sombre des comics américains.

empty