Aurel

  • La menuiserie

    Aurel

    Aurel est le dernier représentant d'une famille d'artisans ardéchois qui se transmettent la menuiserie familiale de générations en générations. Sauf que lui a décidé il y a quelques années de suivre une autre voie et qu'aujourd'hui, l'entreprise de son père va fermer.
    De cette chronique familiale modeste, Aurel aborde des questions prosaïques sociologiques et politiques : qu'est-ce qu'une petite PME familiale, quelles sont les difficultés de diriger et travailler dans une telle entreprise, au fin fond d'un petit village loin de tout. Les ouvriers arriveront-ils à reprendre l'entreprise en montant une Scop (Société coopérative et participative) ?
    Aurel est retourné dans son village d'enfance et a suivi et interrogé son père, les ouvriers et les clients de la menuiserie, mais aussi sa grand-mère, qui continue de recevoir son fils toute les semaines à déjeuner, dont les menus agrémentent le livre et feront saliver le lecteur.
    La menuiserie est un voyage intimiste au coeur de la France, loin des clichés des journaux télévisés, qui nous invite également à réfléchir sur nos choix de vie, et l'avenir promis à ces petites entreprises qui résistent encore à la mondialisation. mais pour combien de temps ?

  • Fanette

    Aurel

    Sorte de Mafalda écolo, Fanette plaît aux enfants et aux parents. «Vous verrez, elle est très attachante !» L'héroïne d'Aurel est une pré-adolescente éprise d'écologie qui ne ménage pas ses efforts pour partager ses convictions et convaincre sa famille. L'album compile des histoires courtes en quatre cases. Fanette inaugure la collection Maximoute (à partir de 8 ans) au sein de la collection jeunesse P'tit Moute des éditions Rouquemoute. Né en Ardèche en 1980, Aurel est dessinateur de presse pour Le Monde et le Canard Enchaîné. Il a publié depuis 2007 des reportages dessinés dans Le Monde diplomatique. Avec le journaliste Renaud Dély, il est l'auteur d'enquêtes journalistiques en BD sur la politique ou les présidents français. Aurel a également publié Clandestino (Glénat, 2014), La Menuiserie (Futuropolis, 2015), Rase Campagne (avec Lindingre, Fluide Glacial, 2015), Faire la loi (Glénat, 2017) ou encore Pendant que je dors, son premier livre jeunesse (Carabas, 2010). Côté cinéma, il planche sur son premier long-métrage d'animation, JOSEP, qui sortira en salle en 2020. Aurel a obtenu plusieurs prix en tant que dessinateur de presse, auteur de BD et réalisateur.

  • Au printemps 2020, la France se laissait surprendre par le Coronavirus, et par le confinement sur lequel une série de décisions gouvernementales débouchait. A travers le personnage d'André-Gilles, intellectuel germanopratin confiné à la campagne, Aurel nous offre une vision caustique de cette période, brocardant manies, pensées, et failles de la société. Entre humour noir et exutoire, André-Gilles nous énerve autant qu'il nous fait rire.

  • Hubert Paris, journaliste au magazine américain Struggle, se rend en Algérie dans le cadre d'un reportage sur les migrants clandestins à travers le monde. Faussement flegmatique, se laissant porter par ses rencontres et ses découvertes, il découvre les accords internationaux, les fonctionnaires peu respectueux de leur rôle social, le recrutement de main d'oeuvre clandestine et bon marché. Il rencontre également les « harragas », candidats à la traversée et suit leur périple afin de témoigner de leur histoire.
    Habitué des enquêtes satiriques, le dessinateur de presse Aurel nous montre une autre facette de son talent avec cette fiction politique et sociale basée sur des faits réels issus de plusieurs reportages qu'il a effectué aux côtés de journalistes tel que Pierre Daum du Monde Diplomatique. Une plongée sans concession dans les dessous de l'immigration clandestine raconté à hauteur d'homme.

  • Le mari de l'infirmière

    Aurel

    • Jungle
    • 1 Février 2013

    Aurel est dessinateur, Sa femme est infirmière. Le décalage entre la vie à l'hôpital et la vie familiale, le quotidien d'une infirmière et celui de personnes totalement étrangères au milieu médical sont des sources de gags idéales. L'Infirmière magazine est une revue professionnelle bimensuelle dans laquelle sont publiées les chroniques d'Aurel, des strips humoristiques sur le thème du mari de l'infirmière.
    Quand on vit avec une infirmière, on doit apprendre son langage. Il peut être difficile de la comprendre quand elle s'énerve après sa « CRS qui lui a foutu une réu I.D.E.-I.C.T.V. sur l'I.D.M. en plein sur son K1. ». Oui l'univers de l'hôpital est un monde à part qu'il faut apprivoiser mais, une fois qu'on le connaît, impossible de se faire un pansement tout seul, ou d'imaginer sa femme autrement qu'en infirmière coquine quand elle rentre du travail exténuée.
    Difficile aussi d'essayer de lui plaire quand son idole n'est autre que Docteur House, cynique, mystérieux et sexy. Autant dire qu'être l'époux d'une infirmière, c'est un combat de tous les jours ! Dans cet album sont rassemblés la totalité des strips parus dans le Magazine de l'infirmière, soit près de 80 épisodes qui parleront totalement aux infirmières et à leur proches, mais également à tous ceux qui côtoient l'hôpital de près ou de loin.

  • Pendant que je dors

    Aurel

    • Carabas
    • 20 Janvier 2010

    Ce soir je reste seule avec mon papa.

  • Monde de merde

    Aurel

    Élu président de la République il y a un peu plus d'un an, François Hollande avait insufflé un peu d'espoir avec ses promesses. Tout allait être fait pour sortir la France et les Français de la crise, grâce à ses talents de consensus et d'autorité mêlés et de son équipe gouvernementale, les Ayrault, Montebourg, Vals, Taubira & co. Mais ce n'est pas facile d'être un président de gauche quand la vie politique version 2013 est un véritable chemin de croix : l'affaire Cahuzac, les manifs contre le mariage pour tous, les patrons pigeons, les syndicats en rage contre l'austérité, le chômage qui atteint des scores inédits, Mélenchon qui tape sur le gouvernement. Même l'apparent succès de l'opération militaire au Mali ne vient pas gommer cette avalanche de mauvaises nouvelles qu'un hiver froid et pluvieux accompagne de manière déprimante. Rien ne marche, rien ne va ! Monde de meeeeeerde !!!
    Dans ce recueil de dessins principalement issus des journaux Le Monde et Politis, ou de Yahoo.fr, Aurel apporte sa vision corrosive, et son humour grinçant à ce petit résumé d'une année politique compliquée pour le pouvoir en place. Son coauteur habituel, Renaud Dély, présente et contextualise les différents chapitres de ce livre-défouloir qui nous replonge dans cette année que l'on nous promettait être celle du changement.

  • Singes - quel type d'animaux sommes-nous ? Nouv.

  • On sent en soi-même un plaisir secret lorsqu'on parle de cet empereur ; on ne peut lire sa vie sans une espèce d'attendrissement ; tel est l'effet qu'elle produit qu'on a meilleure opinion de soi-même, parce qu'on a meilleure opinion des hommes.
    Montesquieu

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les années 2000 ont vu déferler les mensonges des industriels du tabac, des énergies fossiles ou des pesticides et leurs études commanditées dissimulant la dangerosité de leurs produits. Explorant les nouvelles frontières du lobbying, cette enquête dévoile les stratégies de manipulation qu'emploient désormais ces « marchands de doute » pour promouvoir leur « bonne » science et s'emparer du marché de l'information scientifique.
    Leur cible privilégiée n'est plus seulement le ministre ou le haut fonctionnaire. Aux aguets sur les réseaux sociaux, des agences spécialisées visent le professeur de biologie de collège, blogueur et passeur de science, le citoyen ordinaire, le youtubeur, le micro-influenceur. Instrumentalisés pour propager des contenus dégriffés, les amateurs de science sont transformés en relais zélés des messages de l'industrie et en viennent à se considérer comme des gardiens de la raison.
    Parmi ces fact-checkers, vérificateurs d'informations autoproclamés, peu savent qu'ils amplifient des éléments de langage concoctés par des officines de relations publiques. Une poignée d'intellectuels et de scientifiques, en revanche, participe sciemment à la réactualisation, autour de la science, de tout le crédo conservateur. Un projet politique volontiers financé par l'argent des industriels libertariens, et qui porte la marque de leur idéologie anti-environnementaliste et antiféministe.

  • Peu d'ouvrages ont eu une influence comparable à celle des Pensées pour soi, étonnant petit livre rédigé en grec qui consignerait les « pensées » de l'empereur romain Marc Aurèle, maître du monde au IIe siècle de notre ère. Pourtant, ce texte dont l'attribution reste incertaine, le statut mal défini, les enjeux obscurs et l'argumentation difficile à cerner soulève bien des questions. Les différentes interprétations qui en ont été proposées reflétaient les partis pris idéologiques ou religieux de leurs auteurs plus que les thèses dictées par le texte lui-même. Que choisir entre « le plus vertueux des païens », le « persécuteur des chrétiens »,le quasi-mystique des « exercices spirituels », le « dernier avatar du stoïcisme impérial » et le coach du développement personnel ?
    Dans ce texte, les lecteurs de la Renaissance cherchaient surtout des signes de la compatibilité et de la continuité entre sagesse antique et pensée chrétienne. Notre siècle, qui se veut toujours humaniste, y trouvera encore les germes de certaines de ses valeurs.

  • Le halo de mystère qui entoure au Moyen Âge l'épée du chevalier répond à une mythologie ancienne dont se font écho les chansons de geste, les romans arthuriens et les sagas scandinaves, tout comme l'iconographie et l'archéologie. L'épée est certes un outil fonctionnel, une prouesse technique et un objet d'art, mais aussi un artefact animé qui, dégageant une force surnaturelle, rend le chevalier invincible.
    Le combattant, le forgeron et les fées aimantes transmettant leurs épées sont au coeur de ce livre, qui explore les mentalités d'une époque révolue dont les récits continuent d'inspirer de nos jours l'heroic fantasy . L'épée est aussi le signe de la prépondérance sociale du chevalier et le symbole de la guerre dont il se réserve en exclusif l'exercice.
    Elle concrétise toutes les abstractions intellectuelles autour de l'usage de la violence légitime en société.

  • Pensées

    Marc Aurèle

    Introduction Livres I à XII

  • Aliénor d'Aquitaine

    Martin Aurell

    Aliénor d'Aquitaine (1124-1204) est certainement la plus célèbre des reines médiévales, dont la légende noire nourrit encore de nos jours bien des romans. Épouse successive de Louis VII de France et d'Henri II d'Angleterre, elle met au monde au moins dix enfants, dont les célèbres Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre. Voyageuse infatigable jusqu'en Terre Sainte, en Italie du Sud ou en Castille, elle fomente une vaste révolte contre son second mari. Devenue veuve, elle joue un rôle politique toujours plus important.
    C'est au travers de sa féminité (fille, femme, épouse, mère) que Martin Aurell choisit de présenter l'itinéraire audacieux de ce personnage aux multiples facettes, de la nuptialité au veuvage.

  • Arthur fut-il un chef de guerre celte combattant, vers 600, les envahisseurs anglo-saxons de la Grande-Bretagne, ou bien une divinité païenne, assimilée par sa force colossale à l'ours ? Les historiens peinent à répondre. Ce n'est, en effet, qu'à partir du ixe siècle qu'Arthur devient un personnage « historique » dont les chroniques latines font un paladin de la résistance des Bretons de l'île contre les Germains venus du continent. Trois siècles plus tard, Arthur devient, outre le roi de la Grande-Bretagne, le conquérant du nord de l'Europe. La légende connaît ensuite un engouement sans précédent dans le nord de la France. Chrétien de Troyes et d'autres romanciers la reprennent dans leurs fictions peuplées de fées, ogres et autres nains. Merlin l'Enchanteur et les chevaliers de la Table ronde y occupent les premiers rôles.
    En revisitant la légende arthurienne, Martin Aurell explore le terreau social où elle naît et se développe. Croisant fiction et réalité, il traque l'instrumentalisation politique et religieuse d'un récit imaginaire populaire, mais bien ancré dans la plus réelle des histoires.

    Professeur d'histoire médiévale, directeur de la revue Cahiers de civilisation médiévale, Martin Aurell est l'auteur de L'Empire des Plantagenêt (1154-1224), Des Chrétiens contre les croisades XIIe - XIIIe siècle et Le Chevalier lettré. Savoir et conduite de l'aristocratie aux XIIe et XIIIe siècles.

    Nouvelle édition revue par l'auteur.

  • Février 1939. Complètement submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature de Franco, le gouvernement français parque ces Espagnols dans des camps de concentration où beaucoup d'entre eux vont périr faute de soins et de nourriture.?Dans un de ces camps, deux hommes, séparés par des fils de fer barbelés, vont se lier d'amitié.?L'un est gendarme, l'autre est Josep Bartolí (Barcelone 1910 - New York 1995), combattant antifranquiste et dessinateur.
    Aurel est dessinateur de presse. Il travaille pour Le Monde, Le Canard Enchaîné et Politis. Il a publié une vingtaine d'ouvrages dont deux BD documentaires, Clandestino et La Menuiserie, et réalisé de nombreux reportages graphiques pour divers titres de la presse française. En 2020, il réalise Josep son premier long métrage, sélectionné à Cannes.

  • « La durée de la vie de l'hommeoe Un point. Sa substanceoe Un flux. Ses sensationsoe De la nuit. Tout son corpsoe Un agrégat putrescent. Son âme ? Un tourbillon. Sa desti­néeoe Une énigme insoluble. La gloireoe Une indétermina­tion. En un mot, tout le corps n'est qu'un fleuve ; toute l'âme, un songe et une fumée ; la vie, un combat, une halte en pays étranger; la renommée posthume, c'est l'oubli. Qui donc peut nous guideroe Une seule et unique chose, la philosophie.» Alors que Rome est menacée à ses frontières par les bar­bares, l'empereur Marc Aurèle (121-181) note chaque jour, dans un dialogue avec lui-même, les réflexions et les déceptions que lui inspire le monde. De grandes pages, émouvantes par leur humanité, qui disent les tourments d'un homme et la sérénité dans le stoïcisme.

  • Ni confessions, ni journal intime, mais plutôt dialogue avec lui-même, les Pensées de l'empereur Marc Aurèle (121-180 après J.-C.) sont un document humain exceptionnel. Inspirées des principes du stoïcisme, ces méditations pleines de sagesse révèlent un homme en proie au doute qui cherche la paix intérieure.
    Un examen de conscience étonnamment moderne à lire et à relire.

  • Ni confessions, ni journal intime, mais plutôt dialogue avec lui-même, les Pensées de l'empereur Marc Aurèle (121-180 après J.-C.) sont un document humain exceptionnel. Inspirées des principes du stoïcisme, ces méditations pleines de sagesse révèlent un homme en proie au doute qui cherche la paix intérieure.
    Un examen de conscience étonnamment moderne à lire et à relire.

  • En épousant Aliénor d'Aquitaine en 1152, le jeune héritier du trône d'Angleterre Henri II étend son influence sur le continent : de l'Ecosse aux Pyrénées, de l'Irlande au Limousin, l'empire Plantagenêt vient de naître. En trois générations, de 1154 à 1224, il va s'imposer sur l'échiquier européen comme un partenaire aussi inévitable que menaçant. Mais durer ne sera pas la moindre de ses difficultés : cet assemblage de comtés, marches et autres duchés sera sans cesse en rébellion, d'autant que, par serment, le Plantagenêt est à jamais le vassal du roi de France. En s'entourant d'une cour brillante composée de clercs savants qu'il a fait venir à prix d'or en Angleterre, Henri II met en place un Etat fort et centralisé pour cimenter cet espace politique disparate : quoi de commun en effet entre les Bretons et les Aquitains ? Mais ce n'est pas là tout le génie politique d'Henri II. En s'offrant les plus belles plumes de l'époque, il fabrique la légende Plantagenêt, réécrit l'histoire familiale, s'invente des ancêtres aussi improbables qu'Arthur, le célèbre roi celte. Bientôt, dans toutes les cours de ses principautés, on chantera les louanges du maître et la fierté de le servir aiguisera l'affrontement contre le Capétien.Et pourtant, les Plantagenêt sont aussi l'exemple d'une humanité impossible : les coulisses du pouvoir of-frent le spectacle d'une famille déchirée, soudée par la haine et dont les fils - Richard Coeur de Lion ou Jean sans Terre - sont prêts à tuer le père pour sauver leur mère Aliénor répudiée. Ce combat des Atrides qui inspirera trois siècles plus tard les plus belles pages à Shakespeare est féroce. L'impopularité du meurtre de l'archevêque Thomas Becket, assassiné à Canterbury par quatre chevaliers zélés jette défini-tivement l'opprobre sur la famille. En 1224, la veuve de Jean sans Terre livre à Philippe Auguste le Poitou sonnant le retrait de l'Anglais sur le sol continental : le dernier Plantagenêt, Henri III, y conserve la Gas-cogne, autant dire une peau de chagrin.

  • Lobby des pesticides. Lobby du tabac. Lobbies de la chimie, de l'amiante, du sucre ou du soda. On évoque souvent les « lobbies » de façon abstraite, créatures fantastiques venues du mystérieux pays du Marché, douées de superpouvoirs corrupteurs et capables de modifier la loi à leur avantage. Pourtant, les firmes qui constituent ces lobbies ne sont pas anonymes et leur influence n'a rien de magique. Leurs dirigeants prennent en toute conscience des décisions qui vont à l'encontre de la santé publique et de la sauvegarde de l'environnement.
    C'est cet univers méconnu que Stéphane Horel, grâce à des années d'enquête, nous fait découvrir dans ce livre complet et accessible. Depuis des décennies, Monsanto, Philip Morris, Exxon, Coca-Cola et des centaines d'autres firmes usent de stratégies pernicieuses afin de continuer à diffuser leurs produits nocifs, parfois mortels, et de bloquer toute réglementation. Leurs responsables mènent ainsi une entreprise de destruction de la connaissance et de l'intelligence collective, instrumentalisant la science, créant des conflits d'intérêts, entretenant le doute, disséminant leur propagande.
    Dans les cercles du pouvoir, on fait peu de cas de ce détournement des politiques publiques. Mais les citoyens n'ont pas choisi d'être soumis aux projets politiques et économiques de multinationales du pétrole, du désherbant ou du biscuit. Une enquête au long cours, à lire impérativement pour savoir comment les lobbies ont capturé la démocratie et ont fait basculer notre système en « lobbytomie ».

empty