Le Pommier

  • Apprendre à marcher est aussi important pour le bébé que d'apprendre à parler. L'objectif est le même : devenir un humain. Quand on sait marcher, on devient capable d'aller tout seul où on veut aller. C'est une excellente image de la conquête de toutes les autres autonomies.
    Dans tous les projets de la vie, on dira que « ça marche » pour dire que le projet avance, qu'on parvient à aller là où on souhaite aller, par son action. On s'entourera d'objets de plus en plus sophistiqués, en attendant d'eux qu'ils « marchent » et en comprenant de moins en moins comment ils marchent. Et on aura tendance à oublier de bouger son corps, à oublier l'autonomie élémentaire des actions simples qu'on accomplit soi-même. Il restera alors tout un monde à redécouvrir, pour devenir encore plus un humain, qui se tient sur ses jambes et qui marche - pas un mécanisme qui fonctionne.

empty