Points

  • Psychose

    Robert Bloch

    "Norman sourit, puis s'offrit le luxe de frissonner en toute quiétude.
    Macabre mais efficace. Je le crois sans peine ! Vous imaginez un homme qu'on écorche - tout vif sans doute - avant de lui tendre la peau du ventre pour en faire un tambour ? Comment procède-t-on pour ne pas détériorer et conserver la chair du cadavre ? Et d'ailleurs, quelle mentalité faut-il avoir pour qu'une telle idée puisse naître en vous ?" Bloch crée le personnage de Norman Bates après avoir pris connaissance des meurtres d'Ed Gein, serial killer ayant sévi à quelques dizaines de kilomètres de son propre domicile.
    Dans sa préface, Stéphane Bourgoin retrace la vie de Gein, qui a inspiré de nombreux films, du Silence des agneaux à Massacre à la tronçonneuse. Il retranscrit aussi un entretien inédit avec l'auteur qui raconte comment Hitchcock a acheté "anonymement" les droits sur lesquels Bloch n'aura touché, en tout et pour tout, que 6 125 dollars. Norman Bates restera le père des serial kilters du polar américain.

empty