Actes Sud

  • Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau... Et si tout se jouait dans l'intestin ? Au fil des pages de son brillant ouvrage, Giulia Enders, jeune médecin allemande, plaide avec humour pour cet organe qu'on a tendance à négliger, voire à maltraiter. Après une visite guidée de notre système digestif, elle présente, toujours de façon claire et captivante, les résultats des toutes dernières recherches sur le rôle du "deuxième cerveau" pour notre bien-être. C'est avec des arguments scientifiques qu'elle nous invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments, et appliquer quelques règles très concrètes en faveur d'une digestion réussie.

  • Vous pensez tout savoir sur l'appareil génital féminin tant on en parle dans les magazines et sur Internet. Eh bien, détrompez-vous. «Les Joies d'en bas», écrit par deux Norvégiennes devenues médecins et traduit dans une trentaine de langues, dissipe enfin un ensemble de mythes entourant le sexe. Non, il n'est pas possible de constater médicalement qu'une fille est encore vierge. Non, l'orgasme purement "vaginal" n'existe pas. Vous allez découvrir la face cachée du clitoris, comprendre la ronde des hormones qui orchestrent les menstruations, faire le point sur les différents types de contraception et mettre le doigt sur le Point G. En faisant état des tout derniers résultats de la recherche, ce livre savant et joyeux nous dit : pour être fière de son sexe, il faut le connaître.

  • Aucun organe n'est aussi méconnu, maltraité, voire érigé en ennemi public que notre graisse corporelle. Vous avez bien lu : notre tissu graisseux est un organe à part entière. Constituée d'innombrables composants, la graisse produit quantité d'hormones et régule de multiples processus de notre organisme. Personne ne pourrait se passer d'elle, et pourtant, dans les magazines ou sur Internet, on nous répète le même message : il faut en venir à bout, prendre des compléments alimentaires pour la "brûler", se mettre au régime, attaquer nos bourrelets...

  • Aujourd'hui, plutôt que de redonner au sommeil sa place légitime, on le sacrifie sur l'autel du travail, ou on le dresse à coups de mélatonine et de somnifères. Des millions de personnes luttent chaque jour contre un manque de sommeil chronique qui les épuise, use leur organisme et menace leur santé : 20 % de la population française perd ainsi chaque nuit 90 minutes de sommeil. Pour y remédier, une seule solution : dormir. Et dans nos sociétés suractives, un seul antidote, qui plus est naturel : la SIESTE.

empty