Langue française

  • Imaginez un procédé scientifique révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée. Par une seule et unique personne. Sans aucune possibilité pour l'observateur d'interférer avec l'objet de son observation.
    Un procédé qui ouvre les portes de la connaissance, de la vérité, sur les périodes les plus obscures de l'histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d'Etat.
    Avez-vous déjà entendu parler de l'Unité 731 ? Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le lieutenant-général Shirö Shii, cette unité militaire de recherche bactériologique se livra à l'expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d'un demi million de personnes...
    Cette invention révolutionnaire va enfin permettre de savoir la vérité sur ces terribles événements - à peine reconnus en 2002 par le gouvernement japonais, et couverts pendants des années par le gouvernement américain.
    Quitte à mettre fin à l'Histoire...

    Au coeur des ténèbres, le coeur de l'humanité.

  • Des températures de -150° C. Des vents soufflants à plus de 200 km/h.
    Certains mondes ne sont pas faits pour l'homme : Helstrid est de ceux-là. Des températures glaciales, des tempêtes incessantes, une atmosphère toxique... Pourtant, la Compagnie tient à en exploiter ses ressources en minerai, appâtant les volontaires par des gains conséquents. Des gens tels que Vic, qui supervise le travail de prospection et d'exploitation des machines. Cela vaut toujours mieux que d'affronter son passé laissé sur Terre. Un jour, le voilà amené à accompagner un convoi pour ravitailler un avant-poste situé à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Le trajet ne sera pas sans encombres, mais les IA du convoi sont là pour veiller à sa bonne marche, et à la protection du seul humain à bord. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux. À moins que...

    Huis-clos paranoïaque, Helstrid questionne l'utilité de l'homme quand ses créations le dépassent en efficacité. Quelle place pour la variable humaine dans un monde de plus en plus mécanisé, automatisé... inhumain ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Kit Meinem d'Atyar est peut-être le plus doué des architectes de l'Empire. Peut-être... Ce qui ne fait aucun doute, en revanche, c'est qu'il lui faudra convoquer toutes ses compétences, l'ensemble de son savoir pour mener à bien la plus fabuleuse réalisation qui soit, l'oeuvre d'une vie : un pont sur le fleuve de brume qui de tout temps à coupé l'Empire en deux. Un ouvrage d'art de quatre cents mètres au-dessus de l'incommensurable, cette brume mortelle, insondable, corrosive et peuplée par les Géants, des créatures indicibles dont on ne sait qu'une chose : leur extrême dangerosité.

    Par-delà le pont... l'abîme, et une aventure humaine exceptionnelle.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Waldo Farthingwaite-Jones est un avorton. Atteint d'une maladie neuromusculaire, il peut à peine effectuer les gestes les plus simples. Cette infirmité a fait naître en lui une misanthropie aigüe... mais a aussi aiguisé son intelligence. Inventeur génial, Waldo a mis au point un système de gants et de harnais lui permettant de déplacer à distance les objets, et c'est dans le confort d'une station orbitale qu'il coule des jours heureux, l'absence de gravité lui permettant de se mouvoir à sa guise.
    Néanmoins, la Terre a besoin de Waldo. Un dysfonctionnement généralisé frappe les avions, mus par trans- mission d'énergie autonome. Si cette panne se poursuit, le système électrique tout entier des USA s'effon- drera. Or, c'est là le champ d'expertise de Waldo.
    La solution se trouve littéralement entre ses mains. Pour peu que ce nouveau Nemo le veuille bien...

    Avec Waldo, Robert A. Heinlein a impulsé l'idée d'une invention décisive - les waldos, ces appareils qui reproduisent les mouvements de leur opérateur -, mais a surtout écrit une nouvelle puissante, portée par un personnage inoubliable. Un classique de la SF mondiale demeurée inédit en France pendant plus de 75 ans !

  • Le regard

    Ken Liu

    Dans son registre, Ruth Law est la meilleure. D'abord parce qu'elle est une femme, et que dans son boulot, on se méfie peu des femmes. Parce qu'elle ne lâche rien, non plus, ne laisse aucune place au hasard. Enfin parce qu'elle est augmentée. De manière extrême et totalement illégale. Et tant pis pour sa santé, dont elle se moque dans les grandes largeurs - condamnée qu'elle est à se laisser manipuler par son Régulateur, ce truc en elle qui gère l'ensemble de ses émotions, filtre tout ce qu'elle éprouve et lui laisse la tête froide en toute circonstance. Ce qui lui évite de trop penser. à son ancienne vie. Sa vie d'avant la police. Avant le drame...
    Et quand la mère d'une des victimes de ce tueur en série qui semble énucléer ses victimes la contacte, Ruth sent confusément que c'est peut-être là l'occasion de tout remettre à plat. De repartir à zéro.
    Mais il faudra pour cela en payer le prix. Le prix de la vérité libérée de tout filtre, tout artifice.

    Le regard. Celui qu'on porte sur les choses.
    Et celui que les choses pourraient bien porter sur vous...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Musicien noir sans grand talent, le jeune Charles Thomas Tester vivote à Harlem en cette année 1924. Il pousse la chansonnette dans les rues pour un public de Blancs amateurs de jazz, et, à l'occasion, fait des petits boulots. Un jour, il croise le chemin de Robert Suydam, un occultiste qui l'engage pour jouer chez lui contre une somme faramineuse. Pourquoi ? Quels sont les buts de l'excentrique Suydam ?
    Va s'ensuivre une plongée dans l'étrange pour Tester, qui en sortira changé à jamais.

    En août 1925, H.P. Lovecraft vit avec Sonia Greene à New York. Il n'est pas heureux.
    Son mariage semble peu épanouissant, sa carrière littéraire peine à décoller et il déteste la ville. En à peine quarante-huit heures, il écrit « L'Horreur à Red Hook », l'un de ces textes les plus détestables, les plus racistes, dans lequel il règle ses comptes avec la mégapole et la « faune » qu'elle abrite. Près d'un siècle plus tard, Victore LaValle, romancier noir américain, newyorkais, réécrit de manière magistrale le plus odieux des textes du « reclus de Providence ».

    Ajouter au panier
    En stock
  • Europe. Demain.
    Dérèglements climatiques, terrorisme et guerres confessionnelles secouent les restes d'un ordre mondial en miettes et jettent des millions de réfugiés sur les routes. L'horizon est fluctuant. Le monde se recroqueville face à un futur incertain et menaçant. Et puis il y a les Elohim - ou prétendus tels. Des êtres exceptionnels, mystérieux, porteurs d'un espoir nouveau, et qui semblent s'incarner sur Terre de façon aléatoire...
    Qui sont-ils ? D'où vient-ils ? Que sont-ils ?
    Valentine Ziegler est pigiste. Lorsque, depuis sa Suisse natale aussi préservée que sécurisée, elle entend parler de la présence possible d'un de ces êtres dans un camp de réfugiés tunisien géré par l'agence européenne Frontex, elle autofinance son voyage en hâte dans l'espoir d'un reportage digne d'intérêt. Elle est très loin d'imaginer au devant de quoi elle se précipite, l'étendue de la révolution à laquelle elle va se mesurer.
    Une possible épiphanie à même de changer sa vision du monde...

    Réflexion sur la nature de la foi et des croyances doublé d'une analyse éclairée sur l'état du monde, Issa Elohim est d'abord un récit d'une stupéfiante humanité, une ode à la tolérance, à la différence.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Henry Erdmann est un physicien de haut vol, l'un des pères du projet Ivy et de la puissance nucléaire américaine. Etait, plutôt, car aujourd'hui, vieux et perclus de douleurs, il n'est plus que le triste reflet de celui qu'il fut, quand bien même il continue de donner quelques cours à l'université pour des étudiants qu'il ne comprend plus depuis bien longtemps... Aussi, lorsque cette douleur impensable lui vrille le cerveau, c'est presque avec soulagement qu'il accueille ce qu'il croit être une attaque cérébrale.
    Sauf qu'il ne s'agit pas de cela. Que d'autres habitants de la maison de retraite dans laquelle il réside semble avoir subi la même chose que lui. Et que tous, bientôt, commencent à voir des choses, des choses impossibles... Un premier contact extraterrestre dans une maison de retraite... Un récit plein de sensibilité qui mêle senne of wonder et réflexions sur le temps passé, la vieillesse et la place des anciens dans nos sociétés modernes, dans un cocktail saisissant.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dragon

    Thomas Day

    Bangkok, futur proche. Des cadavres de touristes sont retrouvés aux quatre coins d'une ville noyée par les pluies d'une mousson déréglée par les changements climatiques - des Occidentaux manifestement plus intéressés par les enfants esclaves que les trésors architecturaux des temples bouddhistes thaïlandais... Or, un tueur en série ciblant les touristes sexuels, c'est mauvais pour le business. Le lieutenant Tannhâuser Ruedpokanon, de la police touristique de Bangkok, est chargé de l'affaire.
    Qui s'annonce périlleuse, car celui qu'il poursuit, le mystérieux Dragon, en référence aux cartes qu'il laisse sur le lieu des crimes, semble doté de capacités pour le moins hors normes... Un thriller halluciné dans un Bangkok futuriste à la recherche d'un tueur insaisissable, un voyage dans les bas-fonds de la capitale thaïlandaise. Sans doute le plus saisissant des romans de Thomas Day. Rien moins qu'un coup de poing.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le choix

    Paul Mcauley

    Ils sont amis depuis toujours. Ils ont seize ans ou presque. Damian vit et travaille avec son père, éleveur de crevettes et cogneur d'enfants. Lucas s'occupe de sa mère, ancienne passionaria d'un mouvement écologiste radical clouée au lit par la maladie dans la caravane familiale. Le monde en proie à un bouleversement écologique majeur - une montée des eaux dramatique et une élévation de la température moyenne considérable.
    Dans le Norfolk noyé sous les eaux et écrasé par la chaleur, la rumeur se répand : un Dragon est tombé du ciel non loin des côtes. Damian et Lucas, sur leur petit voilier, entreprennent le périlleux voyage en quête du mystérieux vaisseau extraterrestre...

  • « Un jour, les extraterrestres débarquèrent, comme tout le monde l'avait prévu. Tombés d'un ciel bleu candide au beau milieu d'une froide et claire journée de novembre, ils étaient quatre, quatre vaisseaux extraterrestres à la dérive tels des flocons annonciateurs de la chute de neige qui menaçait déjà depuis une semaine.
    Le continent américain abordait le jour durant leur manoeuvre, aussi se posèrent-ils là : un dans la vallée de la Delaware vingt-cinq kilomètres au nord de Philadelphie, un dans l'Ohio, un dans une région désolée du Colorado, et un (pour un motif inconnu) dans un champ de canne des abords de Caracas, au Venezuela... » Quand le Stephen King de « Stand by Me » rencontre le Ted Chiang de « L'histoire de ta vie ».
    Un récit d'invasion extraterrestre vue par les yeux d'un enfant. Le récit poignant, magistral, d'un coeur simple face à l'indicible...

empty