• Avec Averoigne, s'inspirant d'une Auvergne médiévale du 12e siècle, Clark Ashton Smith imagine une contrée mystérieuse où monastères et cités aux murs crénelés ont émergé des antiques ruines romaines, où des légendes pré-chrétiennes prennent corps dans la vaste forêt centrale, où la cathédrale impressionnante de la cité de Vyones domine les esprits et où une famille noble voit ses pouvoirs disparaître, entre corruption et magie noire.
    Un style unique, baroque et chatoyant.

  • Zothique

    Clark Ashton Smith

    Zothique est le nom d'un continent. Un monde mythique de sortilèges, de prodiges, d'incongruités, de maléfices et de terreurs innombrables. Dans cet univers, l'amour et la mort ont les couleurs de l'illusion, et les hallucinations sont toujours moins effrayantes que la réalité. Dans les villes et villages, dans les forêts et les campagnes, les morts, les momies, les squelettes ne laissent aux vivants aucun répit et, sans cesse, les assaillent. Si les contes de ce recueil dépaysent totalement, ils n'en restent pas moins l'exacte expression de nos terreurs les plus profondes.

  • Conte lointain et chimérique, cette nouvelle traduction de The city of the singing flame de Clark Ashton Smith, considéré avec son ami H. P. Lovecraft, comme l'un des pères de la fantasy et de la science-fiction modernes, est un joyau de poésie fantastique et d'érudition baroque.

  • Avec Averoigne, s'inspirant d'une Auvergne médiévale du 12e siècle, Clark Ashton Smith imagine une contrée mystérieuse où monastères et cités aux murs crénelés ont émergé des antiques ruines romaines, où des légendes pré-chrétiennes prennent corps dans la vaste forêt centrale, où la cathédrale impressionnante de la cité de Vyones domine les esprits et où une famille noble voit ses pouvoirs disparaître, entre corruption et magie noire.
    Un style unique, baroque et chatoyant.

  • La Clef d'Argent présente l'intégrale des poèmes en prose de Clark Ashton Smith (1893-1961): Mille et une Nuits désabusées du poète californien, traducteur de Baudelaire, correspondant et ami de Lovecraft, auteur de L'Empire des Nécromants, de Zothique et du Mangeur de hachisch. Les poèmes en prose de Clark Ashton Smith constituent un exemple unique dans la littérature contemporaine de perpétuation et d'enrichissement d'un genre littéraire initié au XIXe siècle par Aloysius Bertrand dans Gaspard de la Nuit, Charles Baudelaire dans les Petits poèmes en prose ou Arthur Rimbaud dans Les Illuminations.

  • Le thème de l'Homme-Dieu, tel que Baudelaire a contribué à le définir dans son essai Les Paradis artificiels, a trouvé chez Smith des expressions à la fois différentes et complémentaires. On songe notamment au poète-visionnaire qui s'exprime dans le poème en prose "Les Cristaux" ou au terrible empereur Chan, personnage principal de cet autre poème en prose intitulé "Ennui". Mais ce thème a sans aucun doute trouvé son expression la plus spectaculaire dans le long poème en pentamètres non rimés, traduit ici en français sous la forme de vers libres, et intitulé Le Mangeur de hachisch. De son protagoniste, de cet "empereur des rêves" investi de pouvoirs démiurgiques, Smith lui-même nous dit: "Grâce à une certaine conscience cosmique des choses (davantage que par le biais d'une simple drogue, qui a ici valeur de symbole), le rêveur est emporté à une altitude d'où il peut contempler les scènes étranges et multiformes de la vie sur des mondes étrangers. Plus tard un changement intervient au cours duquel les visions et les forces monstrueuses et démoniaques qu'il a évoquées commencent à le submerger et à le jeter dans des situations terrifiantes sans qu'il y puisse rien. Des armées de monstres et de démons, dont beaucoup proviennent des mythes et des légendes, s'assemblent contre lui et le poursuivent au sein d'un univers terrifiant..."

empty