• « Le 30 mars 2092, le ministère de la Santé et des Affaires sociales nous délivra un permis, à Eleanor et moi. Le sous-secrétaire d'État à la Population nous fit part de la nouvelle avec les félicitations officielles. Nous étions abasourdis par tant de bonne fortune. Le sous-secrétaire nous invita à contacter l'Orphelinat National. Dans un tiroir se trouvait un bébé à notre nom. Nous étions fous de joie. » En cette fin de siècle surpeuplée, quand les traitements anti-vieillissements rendent chaque individu virtuellement immortel, avoir un enfant relève du luxe le plus extrême. Sam Harger, artiste spécialisé en design intérieur, ne s'attendait pas à tant de bonne fortune lorsqu'il rencontra l'ambitieuse Eleanor Starke. Couler le parfait amour, puis obtenir l'autorisation d'avoir un bébé... une chance inouïe pour le couple, qui ne cache pas son bonheur. Mais dans ce monde surveillé à l'extrême, dominé par l'informatique et les intelligences artificielles, est-on jamais à l'abri des bugs ?

  • An 2134. A l'Ere de l'Information a succédé l'Economie de Boutique, qui concerne une élite de riches privilégiés, rendant ainsi la production et la consommation de masse totalement obsolètes.
    Pour ces nantis, tout ou presque est fabriqué chez soi, grâce à des assembleurs nés des progrès de la nanotechnologie. Leurs thérapeutes leur ont permis d'accroître de plusieurs siècles leur espérance de vie ; leurs robots accomplissent la plus grande partie des tâches quotidiennes. Des clones humains, très heureux de leur sort, aident à parfaire ce monde idéal.
    Un paradis donc... pour qui peut se l'offrir. Et c'est là tout le problème : l'Economie de Boutique a écarté de la société et rendu inutiles 99 % des quinze milliards d'êtres humains. C'est alors que les autorités du Grand Chicago annoncent la désactivation prochaine du dôme filtrant qui protège la ville et ses alentours d'attaques de virus, toxines et autres nanorobots. Une décision qui pourrait annoncer la fin du monde. Ou sa renaissance...

empty