voyages et paysages voyages et paysages
voyages et paysages
voyages et paysages

voyages et paysages

À propos

« Écrivain géographique », comme il se définit lui-même, Michel Tournier a effectué de fréquents et lointains voyages, mais pour de brefs séjours, écartelé entre un désir de « perpétuelle pérégrination », de « chasse cosmopolite à la chair, aux images et aux paysages », et la tentation d'« une vie coite, casanière, tapie à l'intérieur d'une forteresse de livres ».
Arlette Bouloumié montre brillamment comment la double culture franco-allemande de l'auteur du Roi des Aulnes, la prégnance de ses souvenirs et impressions d'enfance, l'usage de la philosophie comme « clé multiple » pour accéder au monde, nourrissent une oeuvre d'une extrême richesse conceptuelle, d'imagination et d'écriture. On le découvre ou le redécouvre ici à travers des extraits empruntés à ses romans, ses essais, et aussi quelques pages inédites de son Journal intime.
Pour Michel Tournier, toute translation est une altération : « Éponge, pierre ponce, les milieux étrangers m'envahissent et me modifient massivement », écrit-il. Ses personnages sont l'illustration de ce phénomène : pour Robinson le naufragé comme pour Abel Tiffauges, le prisonnier de guerre en Prusse-Orientale ou Paul, le héros des Météores, qui fait le tour du monde à la recherche de son frère jumeau, « chaque voyage amorce une mue en profondeur ».
Cofondateur avec Lucien Clergue des Rencontres photographiques d'Arles, Tournier s'est toujours intéressé à la photographie. Lié d'amitié avec Édouard Boubat, ils ont effectué ensemble plusieurs voyages.
C'est à Boubat que sont empruntées les photos qui illustrent ce livre.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070444182

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    409 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    210 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Tournier

Michel Tournier est né à Paris en 1924 dans une famille aisée. Son éducation sera marquée par la culture allemande, la musique et le catholicisme. Plus tard, il découvre la pensée de Bachelard et devient l'élève de Lévi-Strauss.
Pendant une vingtaine d'années, il exercera plusieurs métiers: dans l'édition de 1956 à 1968, chez Plon, il travaille à des traductions de l'allemand; journaliste, il est chargé d'une émission "Chambre Noire" et en 1968, participe avec Lucien Clergue à la création des Rencontres Photographiques d'Arles.
En 1967, il obtient le Grand Prix de l'Académie française pour Vendredi ou les Limbes du Pacifique et en 1970, le Goncourt à l'unanimité pour le Roi des aulnes. Il entre à l'Académie Goncourt deux ans plus tard.
Aujourd'hui, il vit à Choisel dans un ancien presbytère et fait partie du Comité de lecture chez Gallimard.
Considéré comme "un classique", Tournier est lu par tous les publics, dans tous les pays. Son univers romanesque, peuplé d'ogres, de jumeaux et d'androgynes, se partage entre le réalisme et le fantastique. Malgré les critiques qu'elle peut susciter, sa lecture originale des mythes, des religions et de l'histoire a apporté un souffle nouveau et bénéfique au roman des années 70.

empty