À propos

En 1940, la seule victoire remportée par les Français fut de sauver leur or : lorsque la Wehrmacht voulut vider la Banque de France, elle fit chou blanc ; les lingots avaient déjà été acheminés vers Dakar, aux Antilles et aux États-Unis. Un succès qui résultait certes d'initiatives heureuses prises dans l'instant, mais aussi d'un plan d'évacuation méticuleux, conçu dix ans auparavant, d'après les leçons de la Grande Guerre.
L'or français ne fut pourtant pas longtemps à l'abri des convoitises : celles d'une Grande-Bretagne seule en guerre et à court d'or, celles d'un Canada engagé mais prudent, celles d'États-Unis à la neutralité relâchée.
Rapidement s'instaura un jeu diplomatique et militaire opposant Vichy à ces trois pays.Une épopée passionnante au coeur de la Seconde Guerre mondiale.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Seconde Guerre mondiale

  • EAN

    9782363582089

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    216 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Arnaud Manas

Chercheur en histoire spécialisé sur la Banque de France, il est aujourd'hui le chef du service du patrimoine et des archives de la Banque de France. Dans l'ouvrage, il présente la nouvelle de Stefan Zweig et raconte l'histoire de la Souterraine.

empty